Kiosques éphémères au CHSLD Ernest Brisson. De gauche à droite: Mr Ronald Nitschke-représentant du comité des résidents, Mme Valérie Tanguay-Technicienne en diététique et assistante cheffe du service alimentaire, Mme Isabelle Chenier et sa maman (Les Serres Gatineau), Mme Malek Ennaifer-SPA-chargée du projet pour l’achat local au CISSS de l’Outaouais, Mr Albert Bizimana-Chargé de projets en commercialisation bioalimentaire à la Table agroalimentaire de l’Outaouais et un représentant de Votre-Café, une entreprise locale. 

« Le travail d’équipe, la collaboration entre les différents services de l’institution, le réseautage interinstitutionnel, le maillage avec les producteurs d’ici et l’ouverture à la découverte de nouveaux produits québécois et au co-développement des produits adaptés sont pour moi les clés du succès dans une telle démarche rassembleuse! »

Malek Ennaifer, Spécialiste en procédés administratifs, Chargée de projets (Direction des services techniques et de la logistique (DSTL)/ Service : Activités d’alimentation), Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais

 

Pour la petite histoire

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a entamé, depuis plusieurs années, un virage vert. L’institution a notamment adopté en 2020 une politique de développement durable ainsi qu’un plan d’action qui met l’approvisionnement durable au cœur de sa mission.

En 2021, la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois (SNAAQ) a permis au CISSS de l’Outaouais d’engager une spécialiste en procédés administratifs, chargée de projet en activités d’alimentation, Mme Malek Ennaifer, pour amorcer une transition vers des pratiques d’approvisionnement alimentaire plus durables.

 

Des stratégies gagnantes 

La première étape pour amorcer la transition a été de procéder à un exercice de quantification. Accompagné par Équiterre, le CISSS de l’Outaouais a découvert en 2021, qu’il proposait déjà 49 % d’aliments locaux à travers ses 21 points de service. 

Pour améliorer ce résultat, le CISSS de l’Outaouais a combiné plusieurs initiatives :

  • Substituer des produits étrangers pour des produits locaux, en consultant des banques de données d’Aliments du Québec; 
  • Accueillir des marchés fermiers éphémères sur leurs installations 
  • Organiser des menus thématiques à saveur locale; 
  • Inciter les gestionnaires à suivre des formations de l’Espace québécois de concertation sur les pratiques d’approvisionnement responsable (ECPAR);
  • Et bien plus encore!

Grâce à ces diverses stratégies, le CISSS de l’Outaouais a réussi à atteindre 53 % d’aliments locaux en 2022. Et leurs efforts continuent!

La force de la communauté 

Au CISSS de l’Outaouais, les forces de la communauté sont rassemblées autour de l’approvisionnement. À l’interne, la spécialiste en procédés administratifs, Malek Ennaifer, incite à la collaboration entre les gestionnaires, les dirigeants, les services d’approvisionnement, les services alimentaires, et toutes les personnes concernées, pour promouvoir une vision concertée de l’approvisionnement durable

 

Malek profite aussi d’événements agroalimentaires de la région pour découvrir des produits et producteurs locaux, et tisser des liens avec ces derniers. Elle fait également appel à des laboratoires comme CINTECH ou LAFIB pour le co-développement de produits sur mesure, répondant aux besoins des usagers et usagères de l’institution. Par exemple, ils ont co-développé une barre tendre qui convient aux usagers avec des difficultés de mastication. 

Finalement, elle recommande le partage de recettes et de bonnes pratiques avec d’autres institutions, comme lors des rencontres de la communauté de pratique Commun’assiette. 

Toutes ces actions contribuent à améliorer les pratiques d’approvisionnement du CISSS de l’Outaouais, un pas à la fois. 

Ingrédients de réussite

  • Avoir engagé une responsable de l’approvisionnement pour mobiliser les personnes concernées;

  • Explorer des avenues différentes pour promouvoir les aliments locaux (menus thématiques, marchés fermiers, etc.);

  • Participer à des événements régionaux pour découvrir de nouveaux produits et échanger avec d’autres institutions.

Le projet en bref

Nombre d’usagers

  • 7 000 repas par jour
  • 12 000 employés

Services alimentaires analysés

  • 21 sites de services alimentaires
  • 3 centres de productions
  • 6 cafétérias 
  • 19 machines distributrices

Principaux fournisseurs

  • Gordon Food Services (GFS)
  • Agropur 
  • Weston brands
  • Distribution Duval & Fils inc.
  • Services alimentaires Aenos inc. 
  • Pitre Distribution Fruits + Légumes inc. 
  • Autres producteurs locaux ponctuels 

    Certifications et reconnaissances