La recette de base pour un approvisionnement alimentaire sain, local et écoresponsable dans le milieu de la petite enfance

icône leviers organisationnels

Ingrédients de base et leviers organisationnels

Pour favoriser votre transition vers un approvisionnement alimentaire sain, local et écoresponsable et assurer sa pérennité, voici 4 ingrédients et leviers organisationnels :

  • Gestionnaires et responsables aimentaires motivés et polyvalents;
  • Valeurs communes et partagées par le conseil d’administration, la ou le gestionnaire, l’équipe de travail et les parents;
  • Existence d’une politique alimentaire à laquelle on peut ajouter des éléments relatifs à l’approvisionnement alimentaire, sain, local et écoresponsable;
  • Adhésion à un programme structurant (tels que CPE durable, Aliments du Québec au menu – Institution, Petits ambassadeurs de saveurs ou autre).

Étapes de préparation

Cette marche à suivre est un exemple tiré des meilleures pratiques. N’hésitez pas à l’adapter à votre réalité. Cette dernière s’adresse aux services de garde éducatifs à l’enfance qui ont une cuisine autogérée.

 

Pour un service alimentaire en gestion contractuelle, référez-vous  la section marche à suivre du milieu scolaire.

1

Bien s’entourer

Faites partie d’un programme de reconnaissance ou d’accompagnement pour encadrer votre démarche et être soutenu dans vos efforts. La participation à un tel programme aide à structurer toute démarche et offre une visibilité importante qui permet également la sensibilisation du milieu. C’est une occasion d’apprentissage, de formation et de réseautage, mais aussi l’occasion de réfléchir et de planifier votre démarche.

Plusieurs programmes ont été recensés dans la section Ressources, découvrez-les!

    Saviez-vous que?

    logo aliments du Québec au menu

    Aliments du Québec et Équiterre ont développé le programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu - Institution? Celui-ci permet aux établissements innovants de se démarquer dans leurs démarches pour intégrer le local dans leur approvisionnement.

    2

    Analyser votre menu et vos processus d’achats pour cibler les actions à entreprendre

    Prenez conscience de votre situation de départ : votre menu contient sûrement déjà plusieurs aliments locaux. Savoir d’où vous partez sera encourageant et vous permettra de cibler des objectifs plus ambitieux.

    • Quantifiez les aliments locaux :
      • Dressez la liste de vos fournisseurs et identifiez ceux qui offrent des produits québécois;
      • Déterminez la portion (%) d’aliments locaux déjà présents dans vos commandes au cours d’une période spécifique. Cela vous permettra de mieux cibler les aliments locaux à incorporer.
    • Intégrez graduellement les aliments locaux :
      • Commencez par quelques produits locaux symboliques faciles à trouver (ex. pommes, sirop d’érable, petits fruits en saison, courges d’automne, etc.);
      • Déterminez les produits qui ont le plus d’impact et qui présentent peu ou pas de coûts supplémentaires (ex. les oeufs);
      • Privilégiez une catégorie d’aliments (ex. légumes de saison, produits laitiers, etc.).
    • Augmentez le potentiel d’aliments locaux dans votre menu :
      • Déterminez un cycle de menu calqué sur les saisons;
      • Élaborer des menus flexibles pour y incorporer davantage de produits de saison.  
    employée de la cantine pour tous
    • Modifiez vos menus :
      • Prévoyez du temps pour de l’accompagnement et formation;
      • Découvrez les organisations qui offrent ce genre de services.
    • Optimisez vos processus et investissez dans les aliments locaux :
      • Réduisez le gaspillage alimentaire à la source (ajustez les portions, optimisez l’utilisation de différentes parties des aliments, conservez vos aliments de manière optimale, congelez les restants, etc.);
      • Achetez certains légumes locaux pré-coupés ou surgelés afin de réduire les tâches en cuisine.
    enfants qui tiennent un panier de fraises dans un champ
    3

    Sensibiliser vos fournisseurs actuels à offrir davantage d’aliments locaux et à identifier la provenance des aliments dans leur catalogue

    Les principaux défis sont la disponibilité et la possibilité de trouver facilement les produits locaux chez vos distributeurs et fournisseurs. Il n’existe pas de norme obligeant ceux-ci à identifier la provenance de leurs arrivages comme dans le commerce de détail.  Mais, depuis les dernières années, de plus en plus de distributeurs et fournisseurs font des efforts pour rendre visibles les aliments locaux. De plus, les membres de Commun’assiette travaillent également de pair avec plusieurs acteurs de la chaîne d’approvisionnement afin de favoriser cette identification de la part des distributeurs et fournisseurs.
    • Demandez la provenance des aliments à vos fournisseurs Encouragez-les à l’identifier dans leur catalogue ou inventaire;
    • Ciblez les entreprises offrant des aliments locaux et écoresponsables et demandez ces produits à vos distributeurs. Plus vous serez à les demander, plus les fournisseurs seront intéressés à vous offrir ces aliments;
    • Mentionnez à vos fournisseurs que vous participez à des programmes qui exigent de connaître la provenance de vos produits, tels que Aliments du Québec au menu – Institution ou Petits ambassadeurs de saveurs.
    4

    Rechercher et choisir de nouveaux fournisseurs  

    Vos fournisseurs alimentaires actuels ne peuvent répondre à votre demande? Trouvez de nouveaux fournisseurs offrant plus de produits locaux. Pour s’y retrouver :

        • Contactez directement les producteurs des produits qui vous intéressent;
        • Demandez à de nouveaux fournisseurs potentiels avec quels distributeurs ils sont affiliés.

         

        5

        Informer et sensibiliser votre équipe de travail

        • Pour faire de cette démarche un projet durable, tous les membres des différents secteurs de votre organisation doivent être interpellés par celle-ci et y participer : conseil d’administration, gestionnaires, responsables en alimentation, éducatrices, parents et enfants. Pour y arriver :
          • Offrez de la formation aux membres de votre organisation selon les besoins;
          • Définissez les rôles de chacun des acteurs pour mieux encadrer et structurer la démarche;
          • Communiquez régulièrement avec votre équipe ainsi qu’avec les parents pour les informer des avancées de la démarche et des succès; 
          • Développez des activités éducatives en lien avec la démarche.
        femme qui tient des assiettes
        6

        Rédiger ou ajouter à votre politique alimentaire des valeurs et des principes durables chers à votre organisation

        étudiantes qui tiennent leur plateau repas

        Cette étape officialise votre démarche et l’inscrit dans l’ADN de votre organisation. La rédaction et l’adoption d’une politique alimentaire est un long processus. Voici un outil pour vous aider :

        Guide d’élaboration d’une politique alimentaire

        Tous les outils pour vos projets éducatifs en alimentation dans

        logo marmite éducative

        La marmite éducative est une plateforme web destinée aux intervenants.es œuvrant auprès des 0-17 ans. Rassemblant un vaste répertoire d’outils éducatifs touchant à l’alimentation saine, locale et écoresponsable, La marmite éducative vise à faciliter la mise en œuvre d’activités et de projets pédagogiques dans le milieu de la petite enfance, le milieu scolaire, les activités jeunesse et les camps d’été.

        Laissez-vous inspirer et découvrez la capsule vidéo
        Manger local : à la garderie!

        icône Défis

        Défis

        Attention! Certains défis propres au milieu de la petite enfance peuvent ralentir la transition vers un approvisionnement alimentaire sain, local et écoresponsable, mais surtout, ne vous laissez pas décourager :

        • Budget serré
        • Manque de temps
        • Manque de soutien
        • Manque de connaissance de l’offre d’aliments locaux
        • Installation et équipement de cuisine peu optimaux (entreposage, congélation, etc.)
        • Habitudes ancrées et résistance au changement
        • Instabilité de la main d’œuvre
        • Manque de temps alloué à de la formation continue

        Trouver des trucs et astuces supplémentaires pour réussir votre transition et économiser à long terme en suivant ce lien.