Gestionnaires et employés de services alimentaires en milieu universitaire, vous trouverez ici un survol des ressources pour vous accompagner dans votre transition vers un système alimentaire plus durable priorisant les aliments sains, locaux et écoresponsables.
La marche à suivre est issue de quelques-unes des meilleures pratiques des universités québécoises. Tous les détails de cette section peuvent également être consultés directement sur la fiche :
* Veuillez noter que cette fiche pratique a été publiée à l’automne 2019 et les données qui y figurent datent de 2019. Ces données ne sont mises à jour que sur ce portail web.

Portrait du secteur alimentaire en milieu universitaire

Les universités sont des lieux de savoir et d’innovation. Naturellement à l’avant garde, l’université est un espace d’expérimentation des idées et des pratiques qui forment la société de demain. Au courant de la dernière décennie, plusieurs universités québécoises se sont dotées de politiques de développement durable. Plus souvent sous forme de grandes lignes, les principes établis ne dictent pas systématiquement les pratiques d’approvisionnement mais viennent appuyer un certain virage en faveur de l’achat d’aliments locaux et écoresponsables.

Au total, le réseau universitaire québécois compte à travers la province 18 universités répartis de la façon suivante :

  • 10

    d’entre elles composent le réseau de l’Université du Québec et sont issues de la Loi sur l’Université du Québec (ex. UQAM, UQTR, UQAR, etc.)

  • 8

    sont régies par une loi qui leur est propre

  • La plupart d’entre elles déploient leurs activités dans

    1 à 7

    campus répartis dans une même ville ou dans plusieurs villes, voire plusieurs régions

  • 29

    campus sont recensés pour l’ensemble des universités québécoises

Selon le Rapport annuel 2020-2021 du ministère de de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur le nombre d’étudiants qui fréquentait les universités québécoises était :

314 357 étudiants

Si l’on additionne tous les gestes posés par les établissements de niveau universitaire pour un système alimentaire plus sain, local et écoresponsable, nous avons la capacité de sensibiliser plus de

300 000 étudiants,

en plus de leurs familles, leurs proches et leurs réseaux. Ensemble, nous aurons donc un plus grand impact.

Fonctionnement des services alimentaires en milieu universitaire

Le fonctionnement des services alimentaires en milieu scolaire est complexe et diversifié.

Le fonctionnement démystifié

Dans le milieu universitaire au Québec, les services alimentaires sont :

  • gérés à l’interne par l’université (autogestion); ou
  • gérés à l’externe par un ou plusieurs concessionnaires ou exploitants alimentaires (gestion contractuelle, franchise, gestion étudiante).
Selon le type de gestion et la nature de l’entreprise choisie pour opérer les services alimentaires, l’université développe différentes stratégies pour assurer le contrôle de ses pratiques d’approvisionnement. Sur les campus, on retrouve généralement une ou plusieurs cafétérias principales, des cafés, des franchises et des distributrices qui constituent le parc alimentaire.

Selon la donnée la plus récente pour l’ensemble du milieu de l’éducation, 71 % des parts de ventes provenaient de services alimentaires gérés à l’externe (gestion contractuelle) et 29 % provenaient de services alimentaires gérés à l’interne (autogestion).

  • en autogestion 29% 29%
  • gestion contractuelle 71% 71%